pouet

Carte de visite : la révolution tranquille

Par@Laura_Créagi 2 années d'ancienneté4Commentaires
Accueil  /  Communication  /  Carte de visite : la révolution tranquille

Petit focus sur un outil de prospection indispensable : la carte de visite !

De quoi s’agit-il ?

Une carte de visite est un document de petit format, généralement en papier et de forme rectangulaire qui regroupe les coordonnées professionnelles de son détenteur. Cette carte est distribuée aux personnes (prospects, partenaires, clients) dont on souhaite qu’elles puissent nous contacter facilement.

Histoire

La carte de visite serait apparue en Chine au XVe siècle mais il est possible que son invention soit bien plus ancienne.

En Europe, c’est au XVIIe que les cartes de visites sont distribuées et popularisées. Elles servent à annoncer leur porteur avec diverses subtilités. On pouvait par exemple, plier ou corner la carte si elle était laissée par son propriétaire en personne, en cas d’absence de la personne visitée.

carte-marechal-foch

Autour de 1830, les procédés lithographiques permettent de réaliser des cartes richement décorées dont l’utilisation est proche de nos flyers actuels. Leur coût important les réservait toutefois aux industriels ou aux grandes familles (voir exemple ci-dessous).

trade_card_traditional

lincoln-business-card

Toutefois, l’amélioration des techniques d’impression permet aux annonces dans les journaux de prendre le pas. Les cartes de visites deviennent alors plus sobres et s’exportent : leur usage se répand en Europe et aux Etats-Unis où on fait même la distinction entre visit cards et business cards.

Au XXIe siècle on continue de s’échanger des cartes professionnelles (business cards !) à la différence que les armoiries familiales ont été remplacées par nos logos !

Que doit comporter une bonne carte de visite ?

La carte de visite idéale contient vos informations de contact écrites de manière lisible et idéalement, votre logo. On peut également y ajouter des éléments plus originaux : un QR code, un espace pour des notes (pour y inscrire l’heure d’un rendez-vous ou le lieu d’une rencontre), un plan, un espace fidélité… Attention toutefois à ne pas s’en servir comme d’un flyer (en tentant d’y inscrire toutes vos prestations par exemple), ce n’est pas sa fonction.

La carte de visite accompagne les personnes que vous avez rencontré pendant votre parcours professionnel. Elle doit refléter l’image de votre entreprise. Pour cela, prenez le temps de réfléchir aux éléments suivants :

Le visuel

La carte de visite est un petit format. La rendre attractive, y insérer sa charte graphique, sans donner une impression de « fouillis » demande une certaine gymnastique. Le visuel de votre carte sera l’élément le plus marquant pour votre interlocuteur (notamment si c’est à ce moment qu’il entend parler de votre projet pour la première fois). Il faut chercher à lui donner une ambiance qui collera au mieux à celle de votre entreprise.

Vous avez une activité d’audit, de conseil, de formation ? Vous souhaitez inspirer un sentiment de sérieux, de confiance, de rigueur ?  Il vaut mieux une carte sobre et bien écrite.

Vous avez une activité artistique ou artisanale ?  Votre carte devrait mettre en avant votre créativité.

A vous de choisir votre graphisme en fonction de votre message.

Astuce : évitez les images d’illustration trop convenues, elles sont le meilleur moyen pour que votre interlocuteur vous oublie ou oublie votre projet. Par exemple : un œil, une main, un lotus, un arbre, un paysage, une goutte d’eau…

La lisibilité

Il y a deux paramètres essentiels à maîtriser. Premièrement le graphisme (il est évident qu’une carte trop chargée ou brouillon ne sera pas lisible), en second la qualité et le choix de vos typographies. Pour l’écriture de vos coordonnées, privilégiez une police sobre et facile à lire (serif ou sans serif). Prenez garde à ne pas écrire vos textes trop petits. Réservez les polices plus originales (calligraphie, manuscrite, déstructurée, rétro…) à des textes écrits plus gros (titres, logo). A consommer avec modération et réflexion !

Astuce : en cas de doute, imprimez un brouillon de votre carte en taille réelle et faites-la lire à un de vos proches qui ne l’a jamais vue. Il ne reconnaîtra pas le texte comme vous pourriez le faire et vous dira s’il a des difficultés à le lire.

Le contenu

Une carte de visite doit contenir vos coordonnées. Quelques exemples :

  • votre nom de marque
  • votre nom/prénom
  • votre fonction professionnelle
  • votre/vos numéro(s) de téléphone
  • une adresse mail
  • une adresse postale si besoin
  • votre site internet
  • votre réseau social de prédilection

Choisissez vos informations en fonction de leurs importances pour ne pas surcharger la carte.

Le format

Concernant le format global de votre carte vous avez – en gros – deux choix.

Le premier est le format classique, carte de crédit, d’environ 85*55 mm (paysage ou portrait). L’avantage de ce format est évident : c’est le plus répandu. Il est donc très adapté aux portefeuilles et porte-cartes de vos clients. C’est également souvent le format le moins onéreux.

Inconvénient : il n’y en a peut-être pas tant que cela finalement… On pourrait lui reprocher son manque d’originalité mais il existe énormément d’options en imprimerie pour la personnaliser : bords rond ou carré, modification de l’épaisseur, texture du papier, pelliculage, vernis sélectif, carte ouvrable, etc. De quoi ne pas la laisser passer inaperçue !

Deuxième solution : faire dans l’originalité. Carte carré, découpée dans du tissu, découpée selon une forme (celle de votre logo ou d’un élément en rapport avec votre projet), plus grande ou plus épaisse qu’une carte classique… Les idées ne manquent pas. L’avantage est évident : vous marquerez les esprits ! L’inconvénient également : si votre contact n’arrive à la ranger nulle part, il peut la perdre. Elle est aussi généralement plus chère à faire fabriquer.

Dans tous les cas, le choix vous appartient.

Pourquoi est-elle toujours indispensable ?

Malgré l’ère numérique, il semblerait que la carte de visite soit toujours aussi attractive. Les utilisateurs apprécient en effet cet outil qui se distribue de main à main, qui signifie la rencontre, l’échange, assure donc une certaine proximité. Celle-ci toutefois, à tendance à se moderniser : carte de visite numérique, clé USB, décapsuleur, carte translucide, QR code, relief, jeu de découpe… Il n’est pas rare d’observer des exemplaires de cartes vraiment originales !

Pour voir toutes ces cartes originale, faites un petit tour sur le Pinterest Créagi :

Abonnez-vous au tableau Cartes de visite, petite mais puissante de Créagi studio sur Pinterest.

Dites-nous dans les commentaires celles qui vous ont plu !

Categories:
  Communication, Print
cet article a été partagé 0 fois
 900

4 commentaires

  • Philippe says:

    Bonjour,
    Je suis praticien en gestion du stress et des émotions.
    En discutant avec différentes personnes, les avis sont partagés sur le fait de mettre ou non une photo de soi sur sa carte de visite.
    Certains estiment que c’est une bonne idée car ils trouvent rassurant de savoir à qui ils ont à faire, en particulier dans le domaine du bien-être et d’autres pensent qu’il vaut mieux centrer le message sur l’activité et non sur la personne, et donc ne pas mettre de photo.
    Des avis sur la question ?

    • Bonjour Philippe,
      Je vous remercie pour votre commentaire et vais tenter de répondre à votre question.

      La carte de visite est un outil généralement distribué de main à main, lors d’une rencontre avec un professionnel ou un client. De nombreuses personnes les laissent à disposition dans des endroits divers mais c’est selon moi une mauvaise utilisation de la carte de visite… En effet, elle est trop petite pour être bien visible et comporter les informations propres à éveiller l’intérêt d’un client potentiel. Il vaut ainsi mieux déposer flyers et plaquettes, tout en conservant une utilisation main à main de la carte de visite.

      Dans ces cas-là, votre interlocuteur vous voit directement. Il n’est donc pas nécessaire d’ajouter une photo sur la carte.

      Toutefois, une photographie s’avère effectivement très intéressante sur un flyer, un dépliant ou un site web pour les raisons que vous avez évoquées ! Pour un client potentiel, surtout pour un particulier, il est effectivement rassurant de connaitre un peu mieux son interlocuteur, de savoir qui l’on va rencontrer ou va se rendre à notre domicile. C’est particulièrement vrai dans les métiers du bien-être mais aussi les Services à la personne, et de nombreux entrepreneurs que j’ai eu l’occasion d’accompagner ont pu conclure des ventes suite à la distribution de supports bien préparés et comportant leur photographie.

      J’espère avoir pu répondre à votre question et vous souhaite une très bonne continuation.

  • ton article est tellement intéressant et merci pour toutes les informations que vous avez partager avec nous

Laissez un commentaire !

Posez une question, donnez un avis...

En continuant à utiliser ce site, vous acceptez l’utilisation des cookies (pas les petits gâteaux, les autres) ;-) Plus d’informations

Les paramètres des cookies sur ce site sont définis sur « accepter les cookies » pour vous offrir la meilleure expérience de navigation possible. Si vous continuez à utiliser ce site sans changer vos paramètres de cookies ou si vous cliquez sur "Accepter" ci-dessous, vous consentez à cela.

Fermer