pouet

Comment démarrer sa communication ? 1/3

Par@Laura_Créagi 2 années d'anciennetéPas de commentaire
Accueil  /  Communication  /  Comment démarrer sa communication ? 1/3

Bonjour à tous,
aujourd’hui je vais m’adresser tout particulièrement aux entrepreneurs, auto-entrepreneurs ou entrepreneurs-salariés de coopérative(s)* qui créent ou vont créer leur activité. En 3 étapes, et donc 3 articles, je vous propose d’apprendre à bien démarrer votre communication.

Au commencement…

Ça y est, vous êtes décidés : votre projet est au clair, vous avez réalisé votre étude de marché, vos finances sont au vert et prêtes pour les investissements nécessaires à tout démarrage… Maintenant, il vous faut trouver vos premiers clients. Et pour cela il va vous falloir…

… communiquer

« Communiquer » peut être vu comme le fait « de se connecter » avec un prospect, peut être un futur client. Cette « connexion » vous servira à lui transmettre un message, un concept ou une idée propre à le convaincre d’acheter votre produit… Et le lien qui permettra cette connexion, peut être matérialisé par de nombreux types de supports, web ou print. Votre message, ou votre idée, doit être clair et unique. Il est judicieux de ne pas multiplier les concepts lorsque l’on communique à un client potentiel car cela noie le message. Votre communication perdrait alors en force et en efficacité.

Partie 1 : Démarrer

Au départ, il y a le produit ou service que vous souhaitez valoriser. Je ne m’attarderai pas sur la stratégie marketing à utiliser car elle dépend de votre projet et ne peut être généralisée. Avant tout autre support et pour bien démarrer, je vous encourage à réfléchir à :

Votre nom – Votre logo – Votre identité visuelle

illu-article-demarrer-com-triangle-com

Ces trois éléments vont être la pierre angulaire de votre communication visuelle. Ils vous permettront d’être reconnu par vos clients, d’entretenir votre image et vous valoriseront auprès de vos partenaires et fournisseurs.

Le nom de marque

Le nom de marque est la première vitrine de votre entreprise. Il va permettre à vos clients de vous différencier et de se rappeler de vous. Au fur et à mesure que vous la ferez connaître, votre marque sera reconnue et employée plus facilement.

Trouver un nom de marque original et percutant est primordial, pourtant, cette étape tourne vite au parcours du combattant ! Il ne suffit pas d’avoir une idée séduisante, encore faut-il vérifier si celle-ci n’existe pas déjà… Et n’a pas été déposée ! Sachant qu’en 2013, 86 002 marques ont été déposées auprès de l’INPI (Institut National de la Propriété Industrielle). Je vous conseille de réfléchir à cette étape bien avant votre démarrage car elle vous prendra certainement du temps.

Pour vérifier si votre idée n’a pas encore été déposée : http://bases-marques.inpi.fr/

Pour déposer la vôtre : http://www.inpi.fr/fr/marques.html

Astuce : sachez qu’il existe des spécialistes du namin, de la création de nom de marque. Créagi travaille notamment avec « La marque pensée » http://www.shqc.fr/

Le logotype

Le logotype, plus couramment appelé logo, est l’élément central de votre identité visuelle. C’est lui qui le premier, permettra à vos clients de vous reconnaître en toutes circonstances. Pour créer un logo, de nombreux éléments sont à prendre en compte : sa forme générale, sa(ses) couleur(s), sa(ses) police(s) de caractères… Tous ces éléments transmettent un message. Un logo doit être suffisamment simple/sobre pour être percutant tout en permettant au bon message de bien circuler.

 

Astuce : on ne répétera jamais assez l’importance, pour une entreprise, d’avoir un logo qui « smash » ! Est-ce que Coca-Cola ou Nike auraient été les mêmes sans leurs logos ? N’hésitez pas à travailler cette étape avec un professionnel, à investir pour être sûr de partir du bon pied. Car un logo ne se change pas en cours de campagne !

L’identité visuelle

Votre identité visuelle est l’ensemble des éléments graphiques qui constituent votre marque. Ils sont consignés dans un document appelé Charte graphique. Une identité visuelle doit pouvoir se décliner sur tout vos supports de communication, emballages produits et vos campagnes :

votre logo

un ensemble de couleurs

des typographies définies

certains éléments graphiques ou images, etc.

 

Astuce : si vous êtes débutants et que vous souhaitez mettre en place vous-même votre identité visuelle, je vous conseille (en fait je vous le déconseille mais si vous insistez…) :

  1. de ne pas dépasser 3 couleurs ;
  2. de vous cantonner à deux polices de texte (une pour les titres et une pour les paragraphes).

Seul les graphistes professionnels savent harmoniser les couleurs et jouer avec les les typographies pour obtenir un rendu optimal.

Comment choisir mon identité visuelle ?

Les éléments graphiques définissant votre logo et votre identité visuelle vont être fortement influencés par ces deux points :

  • votre produit ou service
  • votre client cible

Vous avez tout intérêt à valoriser du mieux possible votre produit/service aux yeux de votre client cible et donc, à bien prendre en compte ses exigences ou ses besoins. Voici un petit exemple :

Si vous proposez un service pour les seniors, auprès d’une agence de voyage par exemple, il sera peut-être malavisé de communiquer via ce type de flyer :

illu-article-demarrer-com-1sur3

Cette campagne paraîtra peut-être originale d’un premier abord mais n’est pas forcément adaptée : la typographie est peu lisible et les seniors qui partent en voyage attendent probablement un certain standing. Le format « flyer », plutôt destiné aux envois de masse, est pauvre de ce côté là. Le rose et les paillettes ne sont pas non plus du meilleur goût…

Un jardinier en revanche, mettra peut-être en place quelques flyers comportant ses services, agrémentés de quelques paysages et/ou fleurs, le tout dans une ambiance de vert un peu chaud… Il s’agit d’une présentation plus classique mais elle a l’avantage d’être tout à fait identifiable pour le consommateur et parfaitement ciblée.

flyer-toits-et-jardin-illublog-creagi

Ce document est la propriété de Toits et Jardins, Christophe Foex. Merci de ne pas l’utiliser sans autorisation.

Le mieux pour votre campagne, sera de trouver le juste équilibre entre originalité et innovation, tout en proposant un contenu rapidement identifiable.

Conclusion « Comment démarrer sa communication ? Etape 1/3 »

Une fois ces éléments définis, vous pourrez élaborer votre stratégie en passant par un plan de communication complet. Toutefois, restez réalistes : si vous démarrez votre activité seul, vous n’êtes pas obligés de tout mettre en place dès les premiers mois, voire dès la première année. Une entreprise se construit sur le long terme.

Exemple de plan de communication :

plan-de-com-schema

Remplissez ce type de prévisionnel et essayez de vous tenir à son calendrier. Il est également très important de connaître le coût de vos différentes campagnes pour évaluer le retour sur investissement (ROI).
Ensuite, il sera temps de commencer le processus de création de vos supports.

Cet article vous a été utile ? Laissez-nous un commentaire !

*Si le statut d’entrepreneur-salarié vous intéresse, nous pourrons l’aborder dans un prochain article. En attendant découvrez les Coopératives d’Activités et d’Emploi sur http://www.cooperer.coop. Créagi notamment, fait partie de la Coopérative Antigone.

Categories:
  Communication, Graphisme
cet article a été partagé 0 fois
 600

Laissez un commentaire !

Posez une question, donnez un avis...